7 conseils de nos Directeurs Artistiques pour un design ergonomique en 2017

Parce que votre site web ne doit pas seulement être beau à voir, il doit surtout être pratique et facile à utiliser pour votre cible, voici les conseils de nos directeurs artistiques pour un design ergonomique.

Design ergonomique

Lors de la conception d’un site web, il est essentiel de le penser en expérience utilisateur (UX/UI design) et en termes de fonctionnalités. Retrouvez donc les conseils de nos directeurs artistiques pour un site fluide et intuitif.

1. La hiérarchisation des informations

Dès la page d’accueil, l’internaute doit pouvoir accéder facilement au contenu susceptible de l’intéresser le plus.
Ce peut être par le biais d’un menu clair et simple et d’une arborescence peu profonde ou par la présence de modules ou blocs sur cette même page (formulaire de contact, module de recherche, liens vers vos réseaux sociaux…).
Pour cela, vous devez analyser les mots clés entrés par votre cible sur les moteurs de recherche ou sur votre propre module de recherche afin de savoir ce qu’ils cherchent en priorité.

2. Le sens de lecture

Ne perdez pas de vue que, dans les pays occidentaux, nous lisons de haut en bas et de gauche à droite. Adaptez donc le design de votre page de façon à ce que les call-to-action soient plutôt placés à droite de l’écran et que les informations les plus importantes soient présentes en haut de la page.

3. Les affordances

Les boutons call-to-action doivent signifier de façon évidente qu’ils sont cliquables : couleur de police différente, fond de couleur, animation… Le but est de faciliter la tâche de l’internaute qui ne doit pas avoir besoin de réfléchir pour naviguer sur votre site.

4. Le volume d’informations

Prenez garde à ne pas surcharger vos pages d’informations. Mieux vaut scinder celles-ci sur plusieurs pages différentes et spécifiques. Une page avec une longue barre de défilement découragera votre visiteur qui risque, par conséquent, de ne même pas prendre le temps de lire votre contenu.

5. La mise en page

Pensez au contraste et à la lisibilité de votre contenu : par exemple, du texte jaune sur un fond blanc demandera trop d’effort à l’utilisateur.
Ne soulignez que les liens. En effet, les internautes sont habitués à ce qu’un texte souligné corresponde à un lien. Ils seront donc frustrés s’il ne se passe rien lorsqu’ils cliqueront sur un texte souligné.
Pensez à utiliser des niveaux de titre sur votre page : ils boosteront la lecture de votre contenu en même temps que votre SEO en montrant à vos visiteurs et aux moteurs de recherche la hiérarchisation des informations de la page en question.

6. La simplicité et la rapidité

Ne surchargez pas votre site de compteurs de visiteurs, de modules de météo… Ces gadgets sont inutiles, ralentiront votre site internet et fatigueront vos visiteurs.
Par ailleurs, évitez les formats et animations trop lourds (Flash, Java…) qui ralentiront également votre site web et péanliseront votre référencement. En effet, les internautes sont impatients et veulent tout immédiatement : selon Google Analytics, 53% des internautes abandonnent si le temps de chargement d’une page web est supérieur à 3 secondes !

7. La progression des processus

Lors d’une démarche (commande, questionnaire en ligne…), l’internaute a besoin de connaître l’état d’avancement du processus. Prenez donc soin d’indiquer en haut de l’écran les différentes étapes et une jauge de progression. En effet, cela permet d’éviter de perdre l’internaute lors d’un processus un peu long en le fractionnant en différentes étapes et lui indiquant les prochaines phases.

Quoiqu’il en soit, ne partez pas dans un design trop original : l’internaute est habitué à une certaine structure et n’aime pas que l’on change trop ses habitudes au risque de perdre ses repères. Il n’y a qu’à voir la réaction des internautes lorsque leurs réseaux sociaux préférés changent de design…

Pour un site ergonomique, contactez-nous😉

©TOUS DROITS RÉSERVÉS - NGA - 2017
Besoin d'un conseil ?